recettes amorce de pêche – 4 amorces du commerce pour pêcher au coup partout

recettes amorce de pêche – 4 amorces du commerce pour pêcher au coup partout

par 10 mai 2013 10 commentaires

Comment pêcher au coup dans la majorité des situations avec seulement quatres recettes d’amorce de pêche du commerce…

Pas facile de s’y retrouver. Les étalages des magasins de pêche offrent une quantité importante de références d’amorce. De la surface jusqu’aux grands fonds, de couleur claire à noire, traçante ou non, petite ou grosse granulométrie, de l’avevin jusqu’aux plus gros poissons,  tout le monde y trouve son compte. Le pêcheur occasionnel ciblera directement le sachet concernant la technique, le poisson ou le parcours concerné. Le pêcheur régilier pourra faire de même mais peut-on résonner différemment?

 

Si l’on pêche au coup un peu partout (étang, rivières, canaux, lacs,…) ne peut-on pas pêcher avec seulement quelques mélanges plutôt que d’en utiliser une dizaine. Nous ne sommes pas les premiers à avoir fait de belles pêches de brèmes avec des amorces d’étang, de prendre des tanches avec des amorces à gros gardons,….

 

Au final les besoins essentiels sont: la couleur, le pouvoir collant, la granulométrie et l’effet mécanique.

Si on part du principe que le plus important est la manière de travailler de l’amorce et comment celle-ci distribue les esches, ne peut-on pas avec seulement quelques mélanges différents pêcher dans au moins 80% des situations traditionnelles au lieu de se focaliser sur une  farine ou additif présent dans un sac?

 

Autour de quatres recettes d’amorce de pêche différentes.

Voici les conditions qui représentent 90% de mes pêches classiques au coup:

– étangs et lacs ( 75% étangs de moins de 2m de profondeur, 25% jusqu’à 4m de profondeur)

– petits canaux sans navigation de moins de 1m50 de profondeur

– rivières sauvages à courant lent moins de 3m de profondeur

– rivières moyennes jusqu’à 4m de profondeur

Quand j’utilise des amorces du commerce, mes compositions sont réfléchies autour de quatre sacs : surface, étang, gros gardon et carpe. Avec ces références, on peut prendre tout type de poisson dans nos eaux. Les mélanges sont entre brun et brun foncé et de granulométrie fine à moyenne au maximum, jamais grosse, afin de ne pas éparpiller et gaver les poissons. Seules les terres, colorants et traçants auront un impact sur la couleur définitive. Comme vous l’avez vu dans les précédents articles mon approche est très prudente dans les eaux difficiles et techniques de ma région.

POURQUOI?

Les avantages sont nombreux. Utiliser très peu de références permet de maîtriser la mouille et l’action des mélanges dans l’eau. Si l’on change souvent de farines, il est plus difficile d’en comprendre toutes les caractéristiques. En outre, pour un même volume d’amorce annuellement consommé, même le pêcheur de loisir peut acheter ses amorces par très gros sacs ou cartons et bénéficier de tarifs plus intéressants…

C’est valable dans toutes les marques, mais je ne vous parlerais que des mélanges de la gamme Sensas 3000 que je connais le mieux à ce jour.

Voici mes 2 sacs favoris qui me servent de base pour tous mes mélanges de fond:

 

3000 ETANG

LA REFERENCE selon moi. Elle peut être utilisée partout. De l’étang d’un mètre de fond, en passant par les rivières lentes ou bien pour faire travailler une amorce de fond pour rivière moyenne. De granulométrie moyenne et de coloris brun, elle me sert de base car son champ d’action est très large. En fonction de la quantité d’eau pour le mouillage elle peut passez d’assez disperssante à plutôt collante. Elle existe également en « fine mouture » ou « lake » , plus fine de granulométrie pour les pêches difficiles.

3000 GROS GARDONS FINE MOUTURE

TOUT AUTANT INDISPENSABLE que la 3000 ETANG. Elle peut également être utiliser presque partout, de l’étang à la grosse rivière. De coloris brun foncé, elle fait merveille sur gardons, brêmes et tanches. Elle est de granulométrie assez fine. La chapelure est broyée plus finement que la version standard et colle un peu plus. Elle recolle les amorces d’étang et me sert de base en rivière.

En variant les proportions d’ETANG et GROS GARDONS, je pêche avec aussi bien en étangs, canaux que rivières lentes: plus d’étang que de gros gardon en eau close et inversement en eau plus vive. Le mélange à part égale étang et gros gardon est très utilisé par les compétiteurs en rivière lente.

 

Ensuite deux autres sacs me permettent de couvrir un champ plus large de possibilités.

 

3000 SURFACE

Certains penseront que cette amorce brune et très fine ne sert que pour les ablettes et gardonneaux. Elle y est effectivement remarquable mais elle a un intérêt non négligeable dans d’autre contextes. Pour les étangs et canaux peu profonds et envasés, mélanger de l’étang et de la surface permettra d’avoir une amorce explosive, qui va éclatter en surface, tomber en pluie sur la vase et l’enfoncement de la boule dans la vase sera inexistant. En outre le nuage créé attirera très rapidement les poissons.

Enfin, pour des pêches de plaquettes en eau calme, l’ajout de surface au mélange de fond va accélérer le travail et créer ce petit nuage attractif et « meurtrier » pour les brèmes.

 


3000 CARPE FINE MOUTURE

De granulométrie moyennement fine et de couleur beige, c’est une amorce très utile pour les pêches de rivière. Son pouvoir collant important lui permet de bien tenir le courant. Mélangée avec de le l’étang et de la gros gardon, on obtient un mélange passe partout pour les rivières moyennes alors que mélangée à de la gros gardon exclusivement on obtient une amorce excellente pour les courants assez forts.

Son utilisation ne se limite pas aux rivières au courant moyen à fort. En effet, on peut l’utiliser pour les eaux plus calmes pour enrichir l’amorce. Même en étang, si les petits poissons sont trop nombreux et gênent la prise de plus gros, une amorce plus riche permettra de gaver un peu plus vite ces petits qui laisseront place.

Beaucoup de pêcheurs incorporent (dans de modestes proportions) de l’amorce à carpe dans leur amorce à fond quand ils recherchent les brèmes afin d’enrichir leur amorce et que les poissons aient plus à manger… Ce n’est pas spécialement mon point de vue mais puisque ces pêcheurs-ci ont également de bons résultats avec une amorce riche, c’est qu’ils ont également raison.

Enfin, à la belle saison et couplée à de l’amorce d’étang, elle a toute sa place dans la recherche des poissons chats quand ils sont nombreux.

ADDITIFS?

Je n’utilise pas spécialement d’additif. Les seules farines que je rajoute à mes mélanges sont tout d’abord du PV1 pour rendre un mélange plus collant et intégrer plus d’esches. Contrairement à l’amorce à carpe qui rend le mélange un plus grossier, l’ajout de PV1 à de l’amorce à gros gardons par exemple permet d’avoir un mélange sombre,  fin et collant, qui sera excellent en rivière moyenne (avec de la terre sombre) sur des pêches de beaux gardons.

Ensuite, j’utilise des farines dispersantes de type coco belge (ou coprah) et chènevis moulu (grillé ou non). Pour le premier, sombre et assez traçant, il est utilisé en eau clair dans les fonds faibles et vaseux. On peut alors faire en sorte que les boules éclatent immédiatement dès qu’elles atteignent le fond. Elles éclateront plus ou moins haut dans la couche d’eau en fonction de la proportion de coco ou coprah. L’effet traçant non négligeable sur les plaquettes peut également attirer les petits poissons… A noter qu’il fonce naturellement l’amorce.

Quant au chènevis, tout le monde connait ses vertues sur les gardons. Moulu ou grillé il fonce naturellement l’amorce. Le premier sera utilisé en pleine saison ou en rivière alors que le second sera plutôt utilisé l’hiver ou en eau calme. 10% suffisent généralement à bien faire travailler un bac à gardon. On peut avoir un mélange plus ou moins collant dans l’eau suite à l’amorçage mais qui va ensuite bien travailler sur le fond et chercher les gardons d’assez loin.

 

TERRES:

Je n’utilise que deux types de terres, celle dite de « somme » et celle dite de « rivière ». Je vous en parle d’une manière imprécise car d’une marque à l’autre la consistance, la granulométrie,la couleur, l’effet traçant et le pouvoir collant varient. Par exemple la terre de somme chez Sensas colle moins que la terre de somme/argile chez Van Den Eynde. Par contre la terre de rivière de la marque verte sera plus grosse que chez certains concurrents.

Pour ma part, je récolte la terre de rivière soit dans les prés où l’on trouve de trous de taupinières, soit directement sur les tas de terres  des chantiers de btp et constructions. En général cette dernière est la plus simple à récupérer et facile à tamiser. Il faut bien observer pour repérer les bonnes veines de terre avec la couleur souhaitée. Je la choisi glabalement de brun foncé à très sombre. C’est impeccable pour les pêches en eaux claires.

Pour la terre de somme, ce n’ est pas facile d’en récolter partout… Même si on habite pas le nord de la france, en se promenant un peu et en cherchant sur le web, on peut trouver des sommières. Ce sont dans ma région des zones boisées où la terre est claire, peu argileuse et traçante. Attention à ce que cette terre ne soit pas trop sablonneuse, sinon elle sera difficilement utilisable pour les pêches de fond. Si vous trouvez une terre aux propriétés équivalentes, peu importe où vous la trouvez ou son nom, pourquoi ne pas l’utiliser et la tester?

Sinon on  trouve des terres de somme très correctes dans de nombreuses marques. De coloris brun clair à crème, à l’état naturel est est parfaite pour attirer le tout venant et les plaquettes rapidement sur le coup.

 

COLORANTS

Le Noir de vigne est très utile pour teinter une amorce de gris foncé à noir, ce qui est de plus en plus nécessaire avec l’éclaicissement de nos eaux, quand le fond est sombre car comme toujours, au moins sur le gardon, il faut faire mimétisme avec la couleur du fond. Souvent en eau claire, une amorce claire ne permet pas de tenir le poisson longtemps car ce dernier n’aime pas se mettre en danger. Il sera plus visible des carnassiers sur une tâche claire si le fond est foncé.

Idéal sur les ablettes et les plaquettes, le tracix jaune est très utile au contraire sur les pêches de rappel où il faut faire une tache et un nuage.  Quand les eaux sont claires il est très bien de passer sur du tracix brun, plus discret.

 

 

VOICI QUELQUES EXEMPLES DE RECETTES D’AMORCES DE PECHE QUE J’UTILISE avant ajout de terre:

ETANG OU CANAL PEU PROFOND (-1,5M)

2/3 étang + 1/3 surface

8/10 étang + 2/10 farine dispersante

100 % étang (si vent)

ETANG (-3M) ET RIVIERE LENTE (-2M)

2/3 étang + 1/3 gros gardon + chènevis si besoin + terres

RIVIERE LENTE (-4M)

1/2 étang + 1/2 gros gardon + chènevis si besoin + terres

RIVIERE MOYENNE

1/3 étang + 1/3 gros gardon + 1/3 carpe fine + terre de rivière

RIVIERE MOYENNE COURANT FORT

1/2 gros gardon + 1/2 carpe fine + terre de rivière

pêche ablette rivière

 

ABLETTES ET GARDONEAUX ENTRE-DEUX-EAUX COURANT LENT A 11M ET +

2/3 surface + 1/3 étang

ABLETTES ET AGRDONNEAUX ENTRE-DEUX-EAUX COURANT MOYEN A 11M ET +

1/2 surface + 1/2 étang + liant à allonger si besoin

MOULINET EN ETANG ET RIVIERE LENTE

PECHE RAPPEL AVEC AMORCE QUI ECLATE EN SURFACE

IDEM aux compositions d’étang et de riviere lente précédentes

PECHE AVEC RAPPEL QUI DOIT COGNER ET/OU RICHE EN ESCHES

IDEM aux composition d’étang et de rivière précédentes + AJOUTER 2/10 SUPPLEMENTAIRE AU VOLUME GLOBAL EN CARPE FINE OU PV1

 

MOUILLAGE

Dernier point important, le bon mouillage de l’amorce est capital pour bien réussir sa partie de pêche. Pour une même amorce, un mouillage un peu sec, normal ou surmouillé ne rendra pas du tout les mêmes résultats. Même si vous pouvez lancer les boules sans qu’elles éclatent, une amorce pas assez mouillée peut disperser trop rapidement ses particules et faire bouger les poissons a une hauteur d’eau non souhaitée ou bien les décaler du coup en cas de courant. Au contraire, une amorce trop mouillée peut ne pas assez travailler et ne pas faire rentrer les poissons. J’en parle au conditionnel car tout dépendra de vos situations de pêche et de la stratégie employée…

 

POUR CONCLURE

J’espère avoir aidé un minimum les pêcheurs qui ne savent pas toujours quelle amorce choisir. Evidemment certains compétiteurs me diront que j’ai oublié telle ou telle amorce comme la 3000 gardons par exemple, l’explosive étang, moulinet, etc… Comme toujours dans les articles netpeche, l’objectif n’est pas de devenir une bible mais de partager le fruit d’une expérience qui n’engage que son auteur. Plus que le nom écrit sur le paquet, c’est vraiment l’effet escompté de l’amorce dans l’eau qui compte pour moi. Simplifier le nombre de ces références disponibles en stock chez soi permet vraiment de mieux les comprendre, maîtriser leur mouillage et donc leur action dans l’eau. Si vous voulez partager avec nous tous quels sont les mélanges qui vous sont indispensables, vous pouvez laisser un commentaire et ouvrir le débat.

 

Articles similaires

10 Commentaires jusqu'ici

Aller à la conversation
  1. LAFA Philippe
    #1 LAFA Philippe 11 mai, 2013, 08:02

    Très bel article mais tu aurais pu insister sur le mouillage de l’amorce
    bravo quand même
    Phil

    Répondre
    • Anas
      Anas 14 avril, 2015, 12:18

      Fred du 24 dit :Voici une esche e0 gardon tre8s smiple, pour toute saison et e9conomique e0 re9aliser soi-meame : la pe2te e0 base de farine blanche (celle que l on utilise en cuisine). Elle doit eatre utilise9e tre8s fraeeche, autrement dit, elle sera la plus efficace dans la journe9e qui suit sa pre9paration. La base : Un peu d eau (environ 1 centime8tre de hauteur, e0 la tempe9rature ambiante, voire tie8de) dans un verre. Me9langer une demi-cuille8re e0 cafe9 de sucre en poudre ou mieux, la meame quantite9 de miel ou de sirop de sucre. Ajouter la farine par petites quantite9s en prenant soin de bien me9langer. Il suffira d environ deux cuille8res e0 soupe de farine pour obtenir une pe2te satisfaisante et suffisante pour une journe9e de peache. *La consistance ide9ale est obtenue lorsque cette pe2te colle e0 la cuiller sans couler, tout en e9tant tre8s e9lastique* Pour conserver et transporter cette pe2te, il est pre9fe9rable de pre9voir un petit re9cipient (avec couvercle) d une dimension suffisante. Il sera alors plus facile de tenir l hamee7on qui sera garni en piquant dans la pe2te, puis en l enroulant autour de la hampe jusqu e0 la quantite9 de9sire9e. A bonne consistance, la pe2te tient tre8s bien sur les hamee7ons fins de fer du Nb0 16 e0 20 sans proble8me. Cette pe2te devra coller e0 l hamee7on mais aussi pouvoir se dissoudre lors de la coule9e, en position de peache. C est ce qui lui donne tout son attrait, car de fines particules se diffusent l eau et se comportent comme un « mini auto-amore7age ». Les variantes : Chacun sa petite touche personnelle par la suite. On peut utiliser : Des arf4mes : vanille, anis, par exemple mais aussi de ceux que l on trouve maintenant dans les rayons carpe des magasins d articles de peache avec un choix de plus en plus vaste. Des colorants naturels (poudre de curcuma, safran, cacao) ou artificiels (colorants alimentaires). Ces ingre9dients que l on va ajouter peuvent eatre de nature e0 modifier le pouvoir collant du me9lange. Il n est pas inutile de faire quelques essais avant la mise en œuvre de votre pe2te personnalise9e. Juste un dernier conseil : apre8s avoir transforme9 votre cuisine en laboratoire, pensez que vous n eates pas toujours tout(e) seul(e) e0 y ope9rer. Ranger et nettoyer les lieux seront bien mieux pere7us par votre entourage Peu de gens y pensent et pourtant, cela ne prend que quelques minutes e0 pre9parer juste avant une partie de peache. Pourquoi ne pas en avoir dans son panier au moins pour essayer.

      Répondre
  2. piqmic
    #2 piqmic Auteur 24 mai, 2013, 21:34

    Merci beaucoup. Effectivement la partie mouillage n’a pas été traitée. A la base, je pensais en parler rapidement mais je pense que c’est un sujet tellement vaste qu’il faudra que nous y consacrions un article complet avec pourquoi pas, la mouille mais surtout le travail des amorces dans l’eau et en VIDEO….
    Affaire à suivre donc.

    Répondre
  3. Lilou WAYNE
    #3 Lilou WAYNE 23 février, 2015, 14:13

    Bonjour Picmic, je suis abonné depuis peu et j’avoue que tes vidéos tout comme les sujets que tu abordes sont très bien exposés. Je pratique beaucoup la pêche en canal ( canal latéral à la Loire) et sans me compliquer la vie, je dois avouer que j’utilise de l’étang brune plus de la 3000 gardon noire ( ou gros gardons noire ou fine mouture) terre de taupinière en début de saison, avec du chènevis grillé ( ou oeuillette moulue grillée) sans aucun autre additif ( ah si, brasem pour les brèmes ). Bref, en gros je pêche toute l’année à la noire et j’ai de bons résultats ! Il ne me serait jamais venu à l’esprit de mettre de la 3000 surface, franchement je ne voyais pas trop l’astuce!( suis pas un pro lol !). J’utilise aussi de l’ablette orange que je mélange volontiers à de la 3000 gardon 2/3 / 1/3 ( vers les écluses, là ou l’ablette est dominante) désolé, mais je pêche principalement le gardon et il arrive par moments ou je suis obligé de faire rentrer les ablettes pour avoir du gardon !! c’est fou !!! ceci-dit l’ablette c’est sympa à pêcher ! ah j’oubliai, je ne fais jamais de tapis de terre ni même d’amorce ( comme vu sur une de tes vidéos ou tu envois des boules d’amorce avant les boules avec esches) je n’ai jamais pensé à çà! enfin , personne n’en avait parlé avant! ( je suis autodidacte) bref, si tu as un commentaire ou un conseil à me proposer, n’hésite pas , j’en serais ravi! Voilà, je te remercie pour ce que tu fais, c’est très enrichissent! à bientôt, Tipy 🙂

    Répondre
    • piqmic
      piqmic Auteur 23 février, 2015, 21:23

      merci pour votre soutien, ça fait vraiment plaisir et motive encore plus pour de nouvelles aventures 🙂

      Répondre
  4. Dorita
    #4 Dorita 14 avril, 2015, 20:50

    dit :reponse pour lepecheur 59 coco belge tqicnheue de peche :fond et surface classification:dispersant,comestible couleur seche:brun clair couleur mouillee:brun fonce effet nutritionnel:provenant d une partie de la noix de coco,cette farine est assez nourrissante. Elle provoque une acceleration notoire du transit intestinal,sans eatre brutale . connseils:cette farine sombre teintera vos amorces. Vous l emploierez pour disperser les boulette.(25%par kg). prix: tres avantageux. densite pour 1litre:500gr

    Répondre
    • Andra
      Andra 18 février, 2016, 18:55

      juju28 dit :bonjour moi je peche en eure et lore 28 j ai une recette d acmroe faites entierement maison je vais vous la donner en echange je veux que vous la testiez svp .le but c est de savoir deja si elle fonctionne et dans quelle region veuillez svp repondre sur mon adresse e mail elle ne coute pas grand choses environ 2,50e/kg ce qui la rend tres rentable. acmroe pour gardon: 1 litre de chapelure de pain blanc ( base de l acmroe ) 1/2 litre de bicuit ( c est pour l odeur ) 1/2 litre de chocolat en poudre (celui du petit dej est tres bien ca c est pour teinter lamorce et pour le gout sucre) 2 poigner de chocolat en granuler 1/2 litre de chenevis griller ( ca c est un aimant a gardon) 1/4 de litre de purer en flocons ( ca c est pour remplacer le pv1 attention ne pas en mettre plus pour ne pas gaver la poisson) 1flacon d arome vanille ( le genre d aromes qui se trouve dans les super marche rayon fabrication de gateau. le gardon rafole de la vanille) enfin le seul produit ajouter 5 cuillere a cafe de stimulateur d appetit ( ce trouve chez tous les detaillant de peche) voila libre a vous de l essayer et j attend avec impatience vos reponse merci et bonne peche a tous

      Répondre
  5. Wayne
    #5 Wayne 18 février, 2016, 19:11

    looz dit :je tien a renseigner les gens sur les perle c en fait vendu sous le non de pteite graine de couscous par sensas elle sont crue et ne coute pas bien cher .elle se cuisent 5minute dans l eau boouillante puis il faut les rincer a l eau froide .c la en site qu il y a des variante car on utilise des aditif en poudre pour les secher de type gardonix ou brasem ou ablettix j ai essayer brasem et ablettix je peche dans un canal tres difficille ou les poisson ne morde que tres peu a l asticot environ une 10 de poisson en 2h se qui est tres peu . puis j essaye cette esche et c touche coup sur coup . attention a la cuisson trop cuite sa ne tient pas tres mou et pas asser cuit est la c le drame car ou vous n arriverer pas a l esche ou vous il se fendra en deux . tous les poisson blanc en rafolle a utiliser pour les peche d ete je pance je vais l essayer cette hiver pour voir si sa fonctionne . ATTENTION GROS BOURRICHE OBLIGATOIRE en perspective

    Répondre

Laisser un commentaire