Rivière en crue – Analyser et prévenir avec vigicrues

Rivière en crue – Analyser et prévenir avec vigicrues

par 9 janvier 2014 2 commentaires

Les risques de ne pas pouvoir pêcher une rivière en crue en hiver sont importants.

Depuis quelques semaines les dernières précipitations ont gonflé le niveau et le débit de nos rivières qui ont bien besoin de se recharger. Le moment où montent les eaux est à éviter aussi bien pour la sécurité du pêcheur que parce que les poissons ne sont pas forcément enclins à mordre à ce moment là. Le jour de la photo de l’article, la rivière passait sur la route dès le matin. La voie étant sans issue, je ne voulu pas risquer de me trouver bloqué (dans le meilleur des cas) et ne pas pouvoir repartir plus tard.

carte france vigicrue

Pour éviter ces petits désagréments, il existe un excellent site pour contrôler le niveau et le débit de bon nombre de rivières:

http://www.vigicrues.ecologie.gouv.fr/

Il existe de nombreuses stations de relevés et vous en trouverez certainement une proche de chez vous sur les rivières qui vous intéressent (de taille suffisamment importante néanmoins).

Les plus petits fils d’eaux ne sont pas pris en compte.

Vigicrue propose des tableaux de relevé ainsi que des graphiques permettant d’analyser l’état du cours d’eau et de bien comprendre comment réagit une rivière en crue.

 

Voici un exemple de graphique montrant une phase de décrue:

On voit très bien le plus haut de la crue, puis la décrue et enfin la stabilisation. C’est lors de la fin de la décrue et du début de la stabilisation que l’on peut faire de bien belles pêches, avec même parfois des poissons que l’on ne soupçonne pas. Le courant aidant, les poissons s’alimentent sans trop regarder au danger.

Vigicrue permet également au pêcheur de ne pas se déplacer sur un parcours pour rien. En suivant régulièrement les débits, je peux savoir à l’avance si la rivière est intéressante à pêcher ou si le courant est trop fort (après des pluies) ou trop faible (sécheresse de l’été).

Amis pêcheur ce site est à consommer sans modération.

Articles similaires

2 Commentaires jusqu'ici

Aller à la conversation
  1. Jean FLORIMOND
    #1 Jean FLORIMOND 12 janvier, 2014, 11:38

    A noter toutefois, quand on connait bien une rivière, que même lors de fortes crues, il existe des remous intéressants qui permettent des prises en friture notables… telle la Vonne par exemple !

    Répondre
    • piqmic
      piqmic Auteur 12 janvier, 2014, 21:19

      tout à fait Jean. D’ailleurs tu connais très bien cette rivière.Et j’irais même encore plus loin. il est très fréquent de prendre après les crues des poissons autres que de la friture, difficiles à prendre en pleine saison, tels les gros gardons…

      Répondre

Laisser un commentaire