Garbolino Rameau Cup 2014 – Vidéo et Interviews

Garbolino Rameau Cup 2014 – Vidéo et Interviews

par 27 août 2014 1 commentaire

Voici la vidéo de la Garbolino Rameau Cup 2014, filmée le dimanche. Vous pourrez voir tous les pêcheurs en action lors de cette compétition de pêche au coup qui à eu lieu les 26 et 27 juillet 2014 à Chemillé-sur-Indrois.

Je vous propose également ci-dessous l’interview des vainqueurs, Claude Blineau et Didier Trouillard, puis celui des organisateurs. Bonne lecture.

INTERVIEW DES VAINQUEURS

garbolino rameau cup 2014-les vainqueurs en action

NETPECHE :  » Bonjour Claude et Didier et veuillez recevoir toutes nos félicitations pour votre victoire. Qu’est-ce-qui vous a donné envie de participer à cette épreuve? »

Claude et Didier : 
Merci a vous. Depuis une dizaine d’années Claude et mois sommes devenus de grands amis, nous avons participé ensemble a de grandes épreuves en France et en Espagne mais seulement en individuel, il était donc logique que nous finitions par faire un marathon ensemble et de plus, où on laisse les limitations a la maison, afin de pouvoir exploiter sa place au maximum.

NETPECHE : « Vous connaissiez déjà le parcours? Comment vous êtes-vous préparé? »

Claude et Didier :
Oui je viens 2 à 3 fois par an participé à quelques épreuves, et j’ai également fait une N2 il y a quelques années, Claude y participait également, et j’avais eu la chance de monter sur la plus haute marche du podium. Sachant que huit jours plus top il y avait la N3, on a pu récupérer quelques infos sur la pêche.

NETPECHE :  » Quelle stratégie avez-vous adopté (amorces, lignes, esches, distance pêche,…)? »

Claude et Didier :
Pour l’amorce ont à préparer 1 gros gardon fine mouture, 3 étangs et 6 litres de terre de somme. Les lignes allaient de 0.30g à 1g en pêcant à 11m50. A l’anglaise les flotteurs allaient de 6g a 10g et pèche entre 20 et 30m.
Pour les esches nous avions 3kg de fouillis et 1 litre de pinkies congelés pour les deux manches.

NETPECHE : « Comment s’est déroulée la compétition pour vous? »

Claude et Didier :
Le samedi nous avons tiré le N° 3 , une place qui est toujours meilleure le lendemain . Nous avons commencé a la canne. La pêche se montrait compliquer , le poisson ne se fixait pas sur l’amorce, il fallait constamment chercher.
Claude prit la décision de pêcher à l’anglaise et il a réussi à faire rentrer des plaquettes, pendant que moi je restais à la canne afin de prendre les poissons présents. Quelle surprise lorsque a la pesée nous apprenions que nous gagnions notre secteur les scores étaient très serrés. Le dimanche nous avons hérité de l’aile amont dans le secteur du milieu, arriver à notre place, on n’était pas vraiment enthousiasmé, car trois semaines auparavant, j’avais participé a un marathon avec mon collègue de club on avait fini a la huitième place de ce secteur .j’avais remarqué que les poissons blancs avaient du mal à rentrer sur cette place?
A savoir que les 3 premières équipes se trouvaient dans le même secteur, donc la moindre défaillance de l’équipe serait fatale au classement.
Pour en revenir a la manche du dimanche, nous avons commencé a la canne pendant 1 heures nous avons fait un festival de plaquettes, puis le poisson a totalement disparu du coup. Claude partait a l’anglaise et il fera régulèrent des plaquettes, mois je restais a la canne, il m’a fallu 1 heure avant de retrouver des touches, les chats sont rentrés sur le coup, puis j’ai fini par retrouver les plaquettes sur la dernière heure de pêche, verdict de la pesée on gagne à nouveau notre secteur avec seulement 500g de plus que les second, là je ne vous dit notre joie.

NETPECHE :  » Les grandes épreuves sur plusieurs jours ont le vent en poupe à travers tout le continent. Qu’est ce qu’il faut selon vous pour qu’une compétition de ce type soit réussie? »

Claude et Didier :

pêche libre
Amorce et esche libre (la quantité ne fait la meilleure équipe, mais par contre la bonne gestion des esches et amorce oui)
Un parcours avec du poisson
Une équipe organisatrice super- sympa
Et pour la convivialité de l’épreuve, un repas entre tous les pécheurs et accompagnateur .
Car la il y a des grands moments de fous rire et amitié
… Et là vous avez la recette pour faire monter la mayonnaise!

NETPECHE : « Avez-vous d’autres choses à ajouter? »

Claude et Didier :
Oui. Félicitation aux organisateurs et bénévoles pour leur accueil chaleureux, et encore bravo pour l’organisation sans failles. Félicitations à tous les pêcheurs pour la bonne ambiance qui a régné pendant tout le Week-end.
Encore merci a tous et bravo au TEAM GARBOLINO RAMEAU 37.

NETPECHE : « Un grand merci pour avoir pris le temps de nous répondre et à très bientôt »

 

 

INTERVIEW DES ORGANISATEURS

garbolino rameau cup 2014-les organisateurs
NETPECHE :  » Bonjour Olivier, après une édition 2013 qui a remporté un vif succès, vous avez organisé avec ton équipe la Garbolino Rameau Cup 2014. Comment se sont passés les préparatifs d’une telle manifestation ? »
Olivier Treille : bonjour Mickael, effectivement le succès de cette épreuve n’est plus a démontrer car nous avons refusé plusieurs équipes. L’organisation de cette épreuve a commencer environ 4 mois avant la compétition avec l’élaboration d’un planning notifiant les tâches que chaque bénévole avait a accomplir. Nous sommes une équipe d’une douzaine de bénévoles tous plus motivés les uns que les autres, tous s’est donc bien passé. Mais je doit reconnaître qu’il y a énormément de boulot.
NETPECHE : Y-a-t-il eu des modifications cette année?
Olivier Treille : Cette année nous avons piqueter 36 places au lieu de 32 possibles l’année dernière. Je pense qu’un autre secteur sera envisageable pour les futures épreuves.
NETPECHE :  » Il y a toujours beaucoup de touches à Chemillé mais comment expliques-tu que les fameuses brèmes qui faisaient la réputation du plan d’eau soient moins présentes? »
Olivier Treille : Je vais me faire mal voir mais je pense que les nombreux carpistes qui pêchent sur ce plan d’eau envoient les brèmes au milieu du lac avec des amorçages très important (parfois 50 kg de graines pour 24 heures de pêche….). Une épreuve s’est déroulée 2 semaines après la Garbo Rameau cup et les brèmes ont répondus présentés.
NETPECHE : « Le retour des pêcheurs au sujet de l’épreuve est excellent. Peux-tu nous expliquer quelles sont les clés de cette réussite? »
Olivier Treille : la convivialité, les poissons et le beau temps sont, je pense les clés du succès.
NETPECHE : « Je te laisse Olivier le mot de la fin…

Olivier Treille : je voulais remercier les pêcheurs, les sponsors Garbolino et Rameau, la fédération de pêche d’Indre et Loire et surtout les bénévoles qui, sans eux, rien ne serait possible. A l’année prochaine!!!!!

 

 

NETPECHE : « Merci à toi ainsi qu’à toute ton équipe, à très bientôt et RDV en 2015. »

Articles similaires

1 Commentaire jusqu'ici

Aller à la conversation

Pas encore de commentaires.

Soyez le premier à commencer la conversation.

Laisser un commentaire