Equipes de France : la pêche au coup a encore un bel avenir!

Equipes de France : la pêche au coup a encore un bel avenir!

par 10 décembre 2017 0 commentaire

Historique! Jamais les équipes de France de pêche sportive au coup n’avaient rapporté autant de médailles par équipe! Et les titres individuels ne sont pas en reste…

On annonçait la pêche de compétition française un peu morte mais il n’en est rien.

La preuve cette saison avec la Marseillaise qui est carrément devenu le tube de l’été sur les podiums! Il faut dire qu’avec 7 médailles par équipe et pas moins et individuel nos représentants ont assuré le spectacle dans diverses catégories : jeunes, féminines, seniors, ou vétérans. Mille Mercis à toutes et tous!

L’avenir n’est donc pas si noir que ça dès lors que l’inspiration est là. Et l’avenir proche de la pêche au coup pourrait bien même être totalement radieux!

équipes de France u15 u20 et u25 pêche au coup 2017

De nombreux jeunes de la catégorie U25 (moins de 25 ans) pourraient bien passer très prochainement dans la catégorie la plus médiatique dite « senior », y incarner cette nouvelle vague, très forte techniquement, expérimentée malgré son jeune âge, très inspirée et capable d’apporter cette petite touche de « french touch » capable de dynamiser la pêche! 

Mais avant cela, revenons sur ce dernier championnat du monde 2017 par l’intermédiaire d’Eric Blanc (à droite sur la photo ci-dessous), capitaine de cette équipe de France U25.

staff équipe de France de pêche au coup u25 2017

Il nous livre son compte rendu:

Lieu : Cork Irlande – Inniscarra

Pécheurs : Alexandre Caudin, Victor Chambon, Maxime Duchesne, Armand Fasquel et Romain Foiratier

Staff : Eric Blanc (capitaine), Mickaël Montenot (adjoint), Lilian Boulicot et Jean-louis Tondu

Délégué FFPSED : Jean-Luc Quernec et son épouse Martine à l’intendance

Après 2 jours de voyage et des anecdotes que nous n’oublierons pas, le staff avec les 2 camions de matériel arrive en fin d’après-midi sur le campus universitaire où toute l’équipe logera. Rejoins une heure plus tard (par la voie des airs) par les jeunes, Martine et Jean-Luc, nous commençons de suite à aborder le 1er entraînement du lendemain et à s’occuper des esches.

Le but de la 1ère partie de pêche étant avant tout de valider les poids de ligne à la canne, de se régler au moulinet et de commencer à cerner le « bac » que nous utiliserons pour le championnat. Des pêches de 1200 à 3400gr laissent entrevoir de belles possibilités sur ce parcours fermé 6 semaines auparavant et les poissons attrapés, gardons et quelques plaquettes sont superbes…

Le mercredi, les choses sérieuses commencent ; nous disposons de tout notre effectif au complet (Alexandre étant arrivé le mardi soir) et une stratégie se met en place : rappel régulier sous la canne, coupelle, agrainage font partie des solutions envisagées. Pour l’amorce, les couleurs brun et noire avec de la terre prédominent. Nos pêcheurs prennent régulièrement des poissons (gardons de 60 à 80grs et plaquettes de 80 à 200grs). Au cours de cet entraînement, il apparaît évident que le rappel à la main est efficace… Certains points sont cependant à améliorer : le rappel à l’anglaise qui ne fait pas assez de bruit, le ratio touches poissons qui est faible, notamment en début de pêche.

Des poids de ligne de 1 à 4grs (kit 5 voire 6 sous la barre) et au coulissant de 8 à 15grs sur la ligne permettent de prendre des poissons (8 à 12m d’eau). Au final, les pêches vont de 6500 à 8600grs et la confiance arrive : nos 5 pécheurs prennent des poissons et même si quelques nations dépassent nos scores, il nous semble que notre régularité peut nous rendre légèrement optimiste.

Le débriefing du soir avec les jeunes permet de valider l’amorce pour le championnat et d’échanger sur tout ce qui a plus ou moins fonctionné…

Jeudi, 3ème entraînement : nos 5 pécheurs pécheront avec le bac validé et auront l’obligation de pécher au moulinet au moins pendant un temps établi. Le début de la manche est très encourageant et les nations présentes commencent à nous regarder de plus près… on se dit que ce doit être bon signe… Nos 5 champions enchaînent les poissons (gardons à la canne, plaquettes et plaques à l’anglaise) pour des scores de 7500 à 11200grs. Le déchet repéré la veille a disparu et le rappel à l’anglaise nous plaît beaucoup mieux…

Le jeudi est également le moment où nous avions décidé d’annoncer le remplaçant pour la 1ère manche du samedi. Décision pas facile à prendre : ce sera Romain qui a cependant donné satisfaction durant ces 3 jours mais qui aura éprouvé quelques difficultés à se régler au coulissant.

L’annonce est alors faite le soir aux jeunes en expliquant que du fait du niveau proche de nos compétiteurs, nous avions décidé que Romain rentrerait pour la seconde manche sauf si nos 4 pécheurs étaient en route pour un podium individuel…

Direction ensuite la cérémonie d’ouverture et une petite soirée très sympa au pub du village où notamment nos amis irlandais nous encourageaient et pensaient sincèrement à une victoire possible de la France… nous aussi d’ailleurs !!!

Le dernier entraînement du vendredi, dans des conditions météo difficiles, prouvait s’il le fallait, la qualité piscicole du parcours. Les réglages des lignes, des moulinets constituaient le but de cette matinée… ainsi que de confirmer les qualités de Mickaël à l’anglaise…

Direction pour Jean-Luc et moi la réunion des capitaines et le tirage au sort de nos compétiteurs dans chaque secteur. Le fond assez régulier de chaque bout du secteur (kit 5 ou 6) ne nous permet pas de formuler des préférences…

Armand péchera le A, Maxime le B, Alexandre le C et Victor le D.

Dernière réunion le vendredi soir afin de valider la stratégie mise en place dans la semaine.

Le bac sera constitué de 3 gros gardons fine mouture, 1 étang, 1 canal noir, 1 paquet de terre somme noir et un paquet et demi de terre de rivière.

Pour les esches, 1/2 fouillis, 1/2 vers de terre coupés, 1/2 casters et 1/2 de gozzers mélangés congelés.

On prépare bien les 2 coups avec très peu de fouillis au départ (le garder pour le rappel notamment pour les plaquettes) casters et gozzers, et seulement des vers et casters au moulinet à 20-22m. L’entretien du coup au moulinet est à envisager en fonction de l’évolution de la pêche.

Le tirage du samedi matin nous donnera une aile pour Maxime, et même si le fond est moins important que le milieu et haut du secteur, nous pensons qu’il pourra rivaliser avec des gardons.

La 1ère manche débute et est conforme à nos attentes même si Maxime et Victor ont un peu attendu les touches. Peu de pêcheurs s’essaient au moulinet et les gardons et plaquettes regagnent les bourriches. Seul le secteur A semble plus irrégulier et un peu plus difficile.

La pesée arrive et confirme notre très belle performance : Armand avec 11096grs termine 3ème à moins d’un kg de la gagne, Maxime 3ème également avec 11705 et moins de 550grs de la 1ère place, Alexandre qui a pris avec son voisin anglais des brèmes en fin de manche gagne avec près de 19kgs et Victor avec 13522grs et des gardons plus gros que ses adversaires prend une très belle 2ème place.

Avec 9 points, nous virons en tête devant l’Italie 15 et la Pologne 19.

Reste maintenant le plus dur : terminer le travail lors la seconde manche pour laquelle, et conformément à notre discours tenu aux jeunes, Romain remplacera Armand.

Le tirage nous attribue Romain au 8 du secteur A, Maxime au 7 du B, Victor au 13 du C (qui n’est pas une aile…) et Alexandre au 4 du D.

Les 2 premières heures furent difficiles : Romain n’a pas de touches la 1ère heure et les pécheurs à sa droite prenaient de l’avance… Maxime après un début difficile prenait régulièrement des gardons, Victor était en difficulté et de beaux poissons regagnaient les bourriches de ses concurrents. Seul Alex, aux gardons se classaient dans les 3 premiers. Les italiens nous dominaient dans 3 secteurs au moins.

Plusieurs équipes en difficultés envoyaient leurs pécheurs au moulinet, choix que nous n’avons pas fait : les gardons de taille tout à fait raisonnable s’installaient sur nos coups. Plusieurs pêcheurs italiens étaient en difficultés puisqu’ils perdent les poissons à la canne et ne prennent pas de brèmes au coulissant. Aucune nation ne semblait dominer cette manche et cela semblait bon pour nous, ayant fait un mini break la veille…

Maxime et Victor firent une très belle fin de manche avec des plaquettes et brèmes, Alexandre prenait toujours et Romain remontait peu à peu ses voisins de droite anglais et italiens.

La pesée allait rendre son verdict… Romain, 8ème a quelques centaines de grammes de la 4ème place aura payé cher son manque de touches de la 1ère heure, Maxime termine 2ème avec une pêche à plus de 13kgs, Alexandre gagne de nouveau son secteur avec 216 gardons et plus de 15 kgs et Victor avec 12400 une très honorable 4ème place.

équipe de France u25 pêche au coup championne du monde

Avec 14 points les belges sont devant nous (15 pts) mais au final et avec 13 pts d’avance nous sommes…. CHAMPIONS DU MONDE par équipe et cerise sur le gâteau, Alex l’est aussi en individuel.

Que d’émotions et de soulagement suite, il faut le dire à quelques tracas durant la seconde manche. Nous apprenons également très vite la victoire de nos amis U15 et U20 ce qui rend inédit cette triple performance.

alexandre caudin champion du monde indiviuel pêche au coup 2017 u25

Un très grand merci à toute l’équipe qui aura été au top toute la semaine : Martine au repas et répondant aux attentes de chacun d’entre nous, Jean-luc aux courses et soutien de chacun faisait également profiter à tous de son expérience des championnats, Mickaël, Jean-Louis et Lilian (qui a accepté de remplacer Julien) pour le travail énorme mené toute la semaine et l’ambiance conviviale qui nous a animé et bien sûr à nos 5 compétiteurs excellents au bord de l’eau et à l’état d’esprit irréprochable avec une mention spéciale à Romain.

Après une décevante et frustrante expérience portugaise l’année dernière, le sentiment du travail bien fait me gagne. Il est vrai que sur un parcours magnifique et avec un type de pêche que chaque compétiteur français connaît et pratique, la victoire pouvait légitiment être envisagée et elle ne nous a pas échappé !

Merci également à tous nos partenaires et sponsors pour leur soutien et aide tout au long de l’année.

Eric BLANC, manager des U25

Merci Eric pour ce partage, ainsi qu’aux staffs et pêcheurs de toutes les équipes (difficile de parler de toutes et tous dans un même article) de représenter notre pays et notre sport. On est tous derrière vous! Et encore Bravo!

Crédits photos : ffpsed.fr

Articles similaires

0 Commentaires jusqu'ici

Aller à la conversation

Pas encore de commentaires.

Soyez le premier à commencer la conversation.

Laisser un commentaire