3 astuces pour améliorer votre amorce à gardon en hiver par 13 février 2017 1 commentaire

Une bonne amorce à gardon en hiver vous permettra de réaliser de jolies bourriches.

C’est d’autant plus vrai que le gardon fait partie de ces quelques espèces assez actives à la saison froide. Il convient juste de modifier quelques paramètres à votre amorce à gardon habituelle afin qu’elle soit très performante en hiver.

Voici 3 astuces qui vous aideront à capturer plus de gardons.


Une amorce à gardon en hiver contient plus de terre.

terre pour amorce à gardon en hiver

Bien que les gardons mordent encore en hiver, ils ne sont pas pour autant affamés. Une amorce traditionnelle ou trop riche pourrait les gaver rapidement. Vous pouvez donc ajouter une bonne proportion de terre à votre amorce à gardon. Cela forcera les poissons à trier les particules et appâts comestibles de celles qui ne le sont pas. Ils resteront donc plus longtemps sur votre amorçage sans se gaver. Mais quelle terre utiliser?

 

Terre de somme ou de rivière?

On oppose souvent la terre de somme légère et nuageante à la terre de rivière plus lourde et collante. Voici un exemple de mélanges terres et amorces.

Petits gardons très mordeurs Petits gardons mordeurs Petits gardons difficiles
Terre de somme 30% Amorce 70% Terre de somme 50% Amorce 50% Terre de somme 70% Amorce 30%
Gardons très mordeurs Gardons mordeurs Gardons difficiles
Terre de rivière 30% Amorce 70% Terre de rivière 50% Amorce 50% Terre de rivière 70% Amorce 30%

Bien entendu, on est là dans le cliché. Pour un même volume d’amorce utilisé, plus les poissons sont difficiles et plus il faut ajouter de la terre.

Cela ne se vérifie pas tout le temps et parfois le mélange doit rester riche mais en plus faible quantité. Il faut noter qu’il est également possible dans un souci de mimétisme de colorer ses propres terres. L’ajout progressif de terre aura outre l’impact mécanique une importance sur la couleur définitive de votre amorce. La couleur de l’eau et du fond seront également déterminants mais ce tableau peut tout à fait servir de première base.

 
De la mélasse dans votre amorce à gros gardons en hiver.

mélasse et sucre pour amorce à gardon en hiver

Des bancs de poissons se regroupent parfois dans une couche d’eau plus chaude.

Neutraliser alors l’action mécanique de votre amorce à gardon en hiver peut être très bénéfique pour sélectionner la taille des prises. Les produits sucrés dont la mélasse remplirons parfaitement cette fonction et remplacerons des produits difficiles à trouver et pas très engageants comme la fiente.

L’ajout de mélasse apporte même deux modifications à votre amorce à gardon. Tout d’abord, l’apport de sucre recolle et neutralise dans un 1er temps le travaille de l’amorce. Enfin, la mélasse liquide est de coloris noir et va assez nettement foncer les farines, ce qu’adorent les gros gardons.


En hiver, ajoutez plus de chapelure à votre amorce à gardons.

chapelure brune rousse pour amorce à gardon en hiver

Nous connaissons tous l’intérêt que portent les poissons vis à vis du pain. Ajouter une bonne chapelure brune permet d’apporter un élément de choix pour le gardon mais également d’appauvrir son amorce. Les poissons se gaveront moins vite et resterons plus longtemps sur votre amorçage. De plus, le parfum du pain grillé flatte toujours les narines du pêcheur… Mais est-ce-bien important?

 

Comme vous l’avez constaté, quelques produits suffisent à changer significativement une base d’amorce et pourrons vous aider à prendre des jolis poissons. Alors couvrez-vous bien et affrontez le froid sans soucis!

Articles similaires

1 Commentaire jusqu'ici

Aller à la conversation
  1. Jean FLORIMOND.
    #1 Jean FLORIMOND. 17 mars, 2017, 09:17

    Du bon travail Michaël… Continues tes reportages sans t’occuper des critiques ou commentaires négatifs… Que veux tu tout le monde n’a pas la plume facile ! (lol)

    Répondre

Laisser un commentaire